Shaka Ponk

14 novembre 2017 23:05; Act: 19.11.2017 21:31 Print

«The Evol'» aurait bien pu s'appeler «Chifoumi»

Le combo Shaka Ponk déposera «The Evol'» dans les bacs le vendredi 17 novembre 2017. Ce disque est sauvage et rock, et ce n'est pas un hasard.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

A Lausanne pour parler de leur bébé, les chanteurs Sam et Frah étaient heureux. «Comment ne pas l'être après avoir été coupés du monde durant une éternité», rigolent-ils. Shaka Ponk s'était en effet retiré des projecteurs en 2015 pour travailler sur sa 6e galette.

Votre disque est très attendu. Avez-vous conscience de cela?
Non. Cela peut sembler inconscient ou naïf, mais on fait juste ce que l'on kiffe. On n'a donc pas la pression de plaire aux gens. La seule chose qui compte, c'est que l'on soit fiers entre nous des trucs chelous et inclassables que l'on crée.

Comment avez-vous choisi les treize titres de l'album?
C'est chifoumi qui a choisi. On est six dans le groupe, alors lorsque trois membres étaient pour un titre et trois contre, on y jouait pour nous départager. Nous avions le choix parmi une centaine de titres au départ donc c'est arrivé souvent. Tellement souvent que cet album aurait bien pu s'appeler «Chifoumi».

Et pourquoi l'avoir finalement nommé «The Evol'»?
A l'envers cela fait Love. Ce «reverse», fil rouge de l'album, est notre solution pour changer la définition du mot évolution, qui aujourd'hui signifie: destruction de l'environnement et de l'espèce humaine. C'est un peu Darwin, mais comme notre mascotte est un singe depuis treize ans, il était temps de faire son album.

Vos nouveaux titres sont bien plus rock, moins electro que les anciens. Pourquoi donc?
On a travaillé en n'étant pas sur la route, dans le stress d'une tournée. Cela ne nous était plus arrivé depuis très longtemps. Comme la sauvagerie des concerts et la folie du public nous manquaient cruellement, on a écrit tous ces singles en les projetant en live. L'envie de s'éclater comme jamais lors de notre prochaine tournée (ndlr: le 14 avril 2018 à l'Arena de Genève) a fait qu'ils sont devenus ainsi, très rock.

Extrait vidéo de l'interview de Shaka Ponk

Shaka Ponk «Wrong Side»

Shaka Ponk «Mysterious Ways»

Shaka Ponk «Gung Ho»


(jde)