Sponsorisé

14 novembre 2017 14:00; Act: 15.11.2017 14:49 Print

La formation continue rend plus concurrentiel

Celui qui pense que le développement des compétences ne profite qu'aux employés se trompe.

storybild

Bûcher pour évoluer: c'est profitable pour tous.

Une faute?

Ces dernières années, le monde du travail a profondément changé. Fini le temps où notre vie professionnelle se limitait à une tâche précise qui requérait des connaissances tout aussi précises. Fini également le temps où on passait sa carrière entière au sein d'une seule et même entreprise. Actuellement, celui qui veut être compétitif doit non seulement faire preuve de flexibilité, mais aussi se former continuellement. Il n'y a que de cette façon qu'on peut rester à la page à une époque où le progrès technologique, entre autres, est si rapide. Pour les employés, la formation continue présente de nombreux avantages: des meilleures chances pour trouver un nouveau job, une adaptation plus facile aux changements de techniques de travail, davantage de possibilités d'avancement et, parfois, un meilleur salaire. La formation continue est donc bénéfique à la fois sur le plan professionnel et privé. Et pour le patron, quelles sont les raisons de soutenir financièrement un collaborateur qui souhaite développer ses compétences? En voici quelques-unes.

Sondage
Quel est, selon vous, l'argument qui plaide le plus en faveur de la formation continue?

Davantage de savoir-faire
Grâce à la formation continue, le collaborateur apporte de nouvelles connaissances et un nouveau savoir-faire à l'entreprise. Et tout le personnel en profite. Les compétences acquises sont transmises entre collègues et contribuent au développement de tout le service. La valeur de cette transmission de savoir est aujourd'hui largement sous-estimée.

Une meilleure force de travail
Le manque de personnel qualifié indigène est un problème en Suisse. Former ses employés est une façon de le résoudre. Les entreprises devraient y penser quand elles établissent leur stratégie.

Être plus concurrentiel
Les employés participent activement au succès d'une entreprise. Plus leurs qualifications sont élevées, plus ils peuvent apporter à la réussite de leur société. Ils rendent aussi leur employeur plus concurrentiel.

Davantage d'attractivité
Les entreprises qui proposent une offre intéressante et adaptée de formation continue sont plus attractives pour les employés ambitieux et qui souhaitent évoluer. Et les entreprises ont besoin de personnes comme celles-ci.

Plus de motivation
Un employé à qui on offre de se former apprécie d'autant plus son travail. Il est donc plus motivé et engagé. Les collaborateurs sont par ailleurs davantage attachés à leur entreprise. Les employeurs peuvent donc s'attendre à moins de départs et aussi à un recul de l'absentéisme.

Une meilleure productivité
Des employés motivés et bien formés sont plus productifs et contribuent ainsi à ce que l'entreprise atteigne les objectifs qu'elle s'est fixés.

En résumé, employeurs et employés bénéficient des bienfaits de la formation continue, aussi longtemps qu'elle répond aux besoins des deux parties. Et que chacun soit prêt à investir du temps, de l'argent et de l'énergie.

(CP)

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 14.11.2017 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    hyperformé = hyperstressé

    ouaip et quand tout le monde est formé y'aura-t-il plus de travail ? y'a pas que le boulot dans la vie... tout cela + de stress, moins de temps pour sa famille et pour soi, course à la compétion pour gagner toujours plus d'argent ? ridicule

  • Jean LAFORGE le 14.11.2017 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Formation continue, l'avenir

    La formation continue c'est notre avenir, il faut s'avoir se tenir à jour. C'est ce que je fais, malheureusement, mon employeur, ça lui passe au-dessus... tant pis pour lui, il va perdre son employé à la longue. Franchement, si vous pouvez le faire, faites-le (vous former)

  • Senketsu le 14.11.2017 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    non merci

    La concurrence et la pression de devoir faire mieux, ou en tous cas aussi bien, que les autres est quelque chose dont je me passe totalement. J'ai déjà assez à faire à m'améliorer sans devoir me comparer aux autres. Surtout que c'est juste une source d'envie et d'orgueil. Alors non merci. Quand je suis une formation, c'est seulement pour mon intérêt personnel et ma curiosité. Les autres, ils font ce qu'ils veulent, ça m'est bien égal.

Les derniers commentaires

  • Bachi-Bouzouk. le 20.11.2017 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère la formation discontinue.

    Du temps de nos parents une fois un métier appris c'était ok, fini il bossait et apprenait sur le tas. Maintenant ont nous bourre le crane avec des absurdités de normes, et de procédures inutiles. Perso, moi j'ai pas envie de faire de la formations, c'est mon choix, j'ai envie d'un boulot dans lesquel je puisse gagner ma vie sans passer par la case école et examen tout le long de ma vie. Certains patrons n'ont pas compris que certaines personnes ne travaillent pas par plaisir mais par obligations, leurs demander de faire de la formation continue c'est un stress supplémentaire non souhaité.

  • concept éphémère le 20.11.2017 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    La déformation professionnelle continue...

    Monsieur Jean-Pierre Foucault a gagné des millions et quelques miss France des Outre-mer. Madame Geneviève de Fontenay a gagné sa retraite. Monsieur Bernard Pivot a gagné Madame Marguerite Yourcenar dans sa danse rituelle à l'Académie française. Madame l'héritière "du trône" a gagné l'île d'Arros située à proximité de l'atoll de Saint-Joseph, mais elle ne savait pas lire carte du monde en 3d.

  • Francine Billieux le 20.11.2017 05:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui ...

    Ça été mon objectif durant toute ma vie professionnelle pour mentendre dire que mon CV était impressionnant ( faisait peur ) et que je coûterais trop cher !

  • Lulu le 20.11.2017 01:25 Report dénoncer ce commentaire

    Désespoir

    Pour devenir prof au secondaire (12-15ans) faut se farcir 3 ans de Bachelor à luni et 2 ans de Master à la HEP. 6 ans détudes pour enseigner la grammaire et la conjuguaison. Cest une aberration.

  • Sam. le 19.11.2017 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    Ça m'étonne pas.

    Vu la vie professionnel est devenu difficile supprimant les humaines en remplaçant par des automatisés. Il fallait dire OUI au RBI pour simplifier.

    • patate frite le 20.11.2017 06:58 Report dénoncer ce commentaire

      Encore une histoire belge?

      Vu que votre vie professionnelle est devenue si pénible avant le licenciement, nous vous conseillons vivement un petit tour dans le "cadre européen commun de référence pour les langues" et le "Certificate of Proficiency in French, Level C2". La science dit que dormir dans une chambre froide (au niveau du sol) est meilleur pour votre santé.